Un maudit français au pays des castors

Il ressuscita le troisième jour et déménagea.

Joyeuse Saint Valentin à tous les amoureux!
En l’absence d’internet, ma capacité a mettre ce blog à jour a été fortement handicapée. Mais n’ayez crainte donzelles et damoiseaux car me voici de retour frais et dispo après trois jours de rhume et d’agonie au fond de mon lit; et si mes lendemains ne chantent pour le moment pas, ils fredonnent, ce qui est déjà pas mal.
La vie s’annonce plus facile ces jours-ci. J’emménage à partir de demain dans ma nouvelle maison, que je vous décrirai bientôt à l’aide de photos. Pour vous mettre l’eau à la bouche, sachez qu’elle est située à 5 minutes de la plage, accessible par un bout de forêt. Mais chut, je n’en dirai pas plus cette fois-ci.
D’autre part, j’ai enfin commencé à travailler. Oh, pas grand-chose, quelques heures par-ci par-là, mais c’est mieux que rien. Bon, c’est pas non plus à faire rêver, mon travail consiste principalement à faire la plonge à la cafétéria de l’université. Mais c’est l’endroit le mieux payé pour ce genre de boulot et le rythme est tranquille. Sans compter la nourriture gratuite à portée de main.
Bref, l’espoir revient, sans doute vais-je pouvoir enfin me poser un peu et m’atteler véritablement à mon projet de l’année: trouver une université canadienne susceptible de m’accepter en son sein pour un doctorat. Je crois qu’il est trop tard pour postuler pour Septembre 2011 pour la grande majorité, mais l’espoir n’est peut être pas perdu de trouver une administration volontaire pour m’accueillir à partir de Janvier 2012. Pour l’instant, pas de retours définitifs, je restreins donc mon excitation. Mais l’espoir est néanmoins permis.

La situation à mon actuel domicile a légèrement évolué également; le jour-même de la visite de l’employé de la mairie nous notifiant de trop nombreuses plaintes recues par la police concernant le bruit, nous fûmes contactés par le propriétaire qui était apparemment tombé des nues. Pas assez cependant pour lui faire dire autre chose que simplement « Nous avons reçu des plaintes, tachez de faire en sorte que ça ne se reproduise pas à l’avenir s’il-vous-plait ». Un peu fade à mon goût. Sans doute a-t-il du se faire retaper sur les doigts par la suite puisqu’il envoya un courrier à mes collocs quelques jours plus tard pour les informer qu’en raison des plaintes, l’adresse avait été placée sur liste noire par la mairie et que désormais, la moindre plainte aboutirait à une amende pour les locataires et le propriétaire. D’autre part, il est désormais interdit (ça l’a toujours été, mais la situation changeant, les règles sont plus dures) à mon propriétaire de louer sa maison à plus de 4 locataires différents. En conséquence, mon départ rime avec « hausse du loyer » pour mes collocs. C’est malheureux mais je ne peux empêcher la petite voix dans le coin de mon cerveau de crier « Justice! ». Elle enchaine généralement par un tonitruant « Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens! » – apparemment, la petite voix dans ma tête serait la réincarnation de Arnaud Amaury. Etonnant – mais c’est une autre histoire.

Enfin, j’attends avec impatience ma première paye, en date du 21 février. Pas de quoi faire construire un château en Espagne mais au moins, je pourrai manger deux repas chauds pendant quelques jours. Ca me changera de mes miettes de pain trempées dans l’eau tiède quotidiennes. Imaginez-donc! Le paradis….

Allez, à bientôt moussaillons et moussaillonnes.

Publicités

Une Réponse

  1. granny

    je ne suis ni donzelle ni moussailonne, mais mon coeur se met au diapason de ces bonnes nouvelles,
    Montjoie ! – St Denis !

    février 15, 2011 à 10:20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s