Un maudit français au pays des castors

You have to die a few times before you can really live.

Yeeeeah! Enfin, la mise à jour de la semaine! Yeeeaaaaaah! Et pas n’importe comment s’il vous plaît, avec des photos!

Vous aurez saisi que les deux dernières semaines n’ont pas été les plus faciles. Pour vous en faire le détail de manière concise et chronologique, des déboires sentimentaux ont été suivis d’un entretien pour un job qui devrait débuter d’ici à fin mars avec la saison touristique (dans le fish & chips le plus réputé de Victoria), puis d’un départ au frais pour quelques jours sur la Sunshine Coast (au nord de Vancouver, près d’un petit village du nom de HalfMoon Bay) en compagnie de quelques ami(e)s, puis un passage de deux jours à Vancouver sous la neige pour voir un ami brésilien rencontré à Sciences-Po et s’adonner à quelques activités militantes, puis un retour à Victoria dans le froid et sous la pluie avec un beau petit rhume. Enfin, la semaine a été bien remplie avec un début de traduction de mon mémoire pour le présenter dans mon dossier de candidature en doctorat, de nombreuses tentatives culinaires qui se sont révélées de francs succès (j’ai fièrement réussi les oeufs bénédictes du premier coup, yeaaaaah!), et le début d’une formation (rémunérée) pour un job de démarcheur pour divers ONG, formation qui se continue cette semaine avec, si je réussi (ce que j’espère), un boulot à la clef! Rien de tel pour reprendre du poil de la bête. Je me suis également remis à écrire, d’ailleurs beaucoup plus qu’auparavant, et j’espère arriver à compléter au moins un projet très bientôt. Pas dit que je le fasse lire à tout le monde mais peut être, si vous êtes gentils, et que j’estime que les risques de me faire déshériter sont plutôt faibles.
Je me suis également remis à la lecture de mes favoris, dont Bukowski. Malheureusement, c’est toujours un plaisir de courte durée, ses livres se dévorant à la vitesse du son. Le tout accompagné de séances quotidiennes de musculation, grâce au matériel de mes collocs. Au moins une raison supplémentaire d’aller à la plage cet été.

Mais passons à la partie qui vous intéresse et sera susceptible de vous donner une raison de venir me voir à l’autre bout du monde avant que je ne déménage ailleurs: la maison et ses environs.

Voici quelques images du jardin et des environs menant à la plage…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

et quelques photos de la maison même…

Le petit salon...

 

La cuisine

 

Le salon

 

Ma chambre 1/3

Ma chambre 2/3

Ma chambre 3/3

Publicités

5 Réponses

  1. mam'

    ça tombe bien cette invitation parce qu’on devrait être dans le coin tous les deux vers le 8 juillet pour une durée encore indéterminée avant d’aller enfin faire la connaissance des cousins à Montréal.
    Au vu de ton environnement on peut aisément comprendre que tu préfères être là plutôt que dans un 15m2 à Paris, ta cabane aurait de quoi faire pâlir notre bonne vieille Line Renaud, et ce n’est pas le moment de la faire carper puisqu’elle remonte sur les planches (à chacun son actualité!!). La nature révèle aussi ses merveilles en de nombreux endroits du globe…
    Toujours les mêmes souhaits pour toi et le reste en privé.

    mars 7, 2011 à 8:35

  2. marine

    J’aime le titre de cet article et j’espère de tout cœur qu’on peut lui faire confiance, dans l’adversité j’ai toujours cette impression que je ne suis plus que la version jeune d’une vieille folle pommée. Savoir qu’on peut être plus vivant après, ça redonne espoir !
    Quant aux photos… Quelle chance de vivre là ! J’aurais bien envie d’aller squatter…

    mars 7, 2011 à 8:55

    • Tu es la bienvenue Marine. Allez, en plus si tu viens, je suis pret a te nourrir, comme ca tu peux economiser sur le billet d’avion.

      mars 7, 2011 à 8:26

      • marine

        Je savais que je pourrais compter sur ta grandeur d’âme… Ah oui je me rappelle maintenant de cette histoire de vieille version jeune. J’avais oublié et je me disais mais c’est pas possible il doit être chamane ou quelque chose…

        mars 9, 2011 à 4:19

  3. gran'

    c’est bon d’avoir un petit fils à l’autre bout de la planète, pour avoir des nouvelles de l’exagone ……..

    nous avons revu, cette semaine, »l’Auberge Espagnole » avec un oeil nouveau, tjs le sourire, mais plus d’émotion, en superposant ton image sur celle du héros

    bravo pour la musculation ! mais faire un effort particulier sur le souffle …….?

    c’est quoi les oeufs bénédictes ? toujours aussi gourmande, je ne demande qu’à m’instruire……..et continuer la lecture de ta prose hebdomadaire a+

    mars 11, 2011 à 3:11

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s