Un maudit français au pays des castors

On the dole again.

Par où commencer cette fois? Optons pour la fin.

Je viens de perdre mon emploi. Après deux semaines et demi et trois périodes d’évaluation, je n’ai pas réussi à atteindre les quotas demandés pour être employé de manière permanente. Donc out. Ceci dit, tout s’est fait en douceur. Je savais très bien que j’étais très loin des quotas demandé donc la nouvelle ne m’a pas surpris; au contraire, je l’attendais un peu ces derniers temps. Et puis mes supérieurs ont été généreux; trois périodes d’essai, c’est déjà deux de plus que pour la très grande majorité des postulants. Sans doute ne suis-je pas fait pour le démarchage. Quoi qu’il en soit, cela m’aura au moins permis de rencontrer des gens particulièrement sympathiques et de me faire de nouveaux amis. Sans compter que travailler dans la rue m’aura également permis de revoir par hasard deux ou trois connaissances dont je n’avais plus de nouvelles depuis bien longtemps. Et puis au pire, dans l’éventualité où je n’arriverai pas à trouver un autre boulot entre-temps (ce qui me parait peu probable), je pourrai toujours re-postuler dans trois mois. Et qui sait, cette fois-là peut être sera la bonne. En attendant, je vais plutôt me concentrer sur ma prochaine promesse d’emploi comme cuistot et/ou caissier dans un Fish & Chips ainsi que sur mon boulot à la cafétéria de l’université. Sans compter que les beaux jours reviennent et que le soleil s’aventure à se montrer un peu plus ces derniers temps, présage heureux de températures plus élevées pour bientôt.

 

Mis à part cela, peu de nouvelles fraîches. Mon vélo s’avère être plus que merdique et j’en suis à la deuxième réparation en une semaine et demi. Espérons qu’après avoir changé une chambre à air et la chaîne, je vais peut être pouvoir l’utiliser un peu plus longtemps sans avoir à mettre les mains dans le cambouis à tout bout de champ.

J’avance également à pas de souris dans la traduction de mon mémoire mais espérons qu’avec un peu plus de temps libre je vais enfin pouvoir progresser plus rapidement.

J’envisage également l’achat prochain d’une tente légère pour débuter la saison avec du camping digne de ce nom, mais pour le moment et en l’absence d’un job sur le long terme, je vais plutôt me concentrer sur de nécessaires économies.

 

Bref, voilà à peu près ma vie cette dernière semaine. Rien de très glamour j’en conviens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s