Un maudit français au pays des castors

A y est!

Ca y est, c’est le retour. J’attends bien sagement à l’aéroport que mon avion veuille bien me séparer de gens que j’ai appris à aimer pour me ramener vers d’autres que j’aime tout autant même si différemment.

J’ai hâte de ne plus avoir hâte de revenir. En toute hâte bien évidemment.
A très bientôt.

 

Publicités

3 Réponses

  1. kindtoanimals

    Le monstre qui possède ce blog est un membre un groupe facebook qui favorise le hideux et barbare sport de combats de chiens. Arrêtez ce trou du cul bas!

    janvier 23, 2012 à 4:30

    • Il semblerait qu’il y ait chez certain(e)s, profondément ancrée dans leur psyché aux fausses allures compatissantes, une incapacité congénitale à saisir le second degré. Allons, laissons-leur la parole puisque c’est ainsi que l’on fait taire les imbéciles.

      janvier 23, 2012 à 9:47

  2. j’invite « kindtoanimals » à livrer ce qu’elle pense des individus qui traitent un autre individu de trou du bip! bas de surcroît! en même temps je me demande s’il y a des trous du bip haut?
    a- t-il ,au moins, une bonne adrese de chirurgien à te conseiller pour remédier à ce qui semble être un grave handicap.
    je ne me ferai décidément jamais à l’idée que , parce qu’on est mécontent(très mécontent de toute évidence,) l’on soit autorisé à insulter à ce point . dire son désaccord ne suffit-il donc pas?

    malgré le petit discours ci-dessus, c’est en toute hâte que je te souhaite la bienvenue sur la contrée qui t’a vu naître!
    bises

    janvier 24, 2012 à 8:07

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s